Palais Ferstel

Protéger un monument contre les incendies

Des installations de désenfumage particulières : le Palais Ferstel, situé au cœur de Vienne, est classé monument historique.

À l’époque, sa construction avait coûté pas moins de 1 897 000 florins, soit près de 25 millions d’euros : depuis 1859, le premier arrondissement de Vienne abrite le monument de style Trecento vénitien-florentin. Ce monument historique porte, lui aussi, les stigmates de la Seconde Guerre mondiale. Les frappes aériennes sur Vienne avaient fortement endommagé la façade principale du bâtiment. Des travaux de rénovation d’envergure ont été nécessaires : entre 1975 et 1982, la façade a été entièrement restaurée. 

Mais qu’avait-on oublié ? Un concept de protection contre l’incendie ! En tenant compte des règlementations spécifiques relatives aux monuments, en 2017, D+H Vienne a équipé le Palais Ferstel des toutes dernières technologies de désenfumage. Ainsi, des boîtiers à chaîne à peine visibles de l’intérieur ont été placés dans les grandes salles ainsi que dans les halls pour ne pas compromettre l’esthétique du bâtiment. En plus d’assurer la protection du bâtiment, des détecteurs de fumée optiques et linéaires ont été installés pour protéger, avant tout, les personnes qui se trouvent à l’intérieur. Le contrôle de l’ensemble du système est assuré par plusieurs centrales de désenfumage DAC.


Année de construction
2017 
Lieu
Vienne, Autriche
Architecte(s)
ÖFM – österreichisches Facility Management
Nutzung
Büro, Wohnungen und Geschäfte
Usage
bureau, appartements et commerces
Produits
KA 34, ZA 35, ZA 85, SHD 54, VLD 51, RT 45, SD-O 371, RZN 4402K, RZN 4404K, RZN 4408K

Communiqués de presse

Nouveautés + informations utiles

Formation

Entrée + promotion

Galerie

Compétences + mise en œuvre